Zoom, la plateforme de visioconférence n’est pas un si mauvais élève ! 

Le télétravail est en constante augmentation, de plus en plus d’entreprises se tournant vers la vidéoconférence pour garder leurs employés informés. Par ailleurs, avec le confinement, , les applications de vidéoconférences ont vu leur popularité exploser avec le boom des apéros virtuels. Zoom, l’une des plus connue d’entre elles, est quasiment entrée dans le langage commun ! Son nombre d’utilisateurs a été multiplié par 20 en seulement deux mois. Mais, également victime de ce succès fulgurant, la firme a attiré récemment une presse négative pour les problèmes liés au respect de la vie privée et à sa sécurité. Pourtant, comme nous allons le voir, cette crise a aussi été le moyen pour Zoom,  de démontrer sa capacité d’adaptation et sa réactivité. 

CGMEDIA
Expert en intégration Audiovisuelle Vidéconférence Salle de Séminaire
Slide CGMEDIA Votre partenaire audiovisuel Nous contacter

Une évolution fulgurante

L’application de vidéoconférence Zoom a gagné environ 2 millions de nouveaux utilisateurs au cours des deux premiers mois de 2020, cela avant même que l’Organisation mondiale de la santé ne déclare l’épidémie de coronavirus. Avec autant de personnes dépendant soudainement de la vidéoconférence pour contacter leurs amis, leur famille et leurs collègues, il n’est pas étonnant que Zoom ait vu une augmentation significative du cours de son action, mais aussi par la même occasion, des attaques de phishing et des critiques à son égard. 

Début avril, des faiblesses dans la sécurité sont apparues, permettant par exemple des intrusions frauduleuses dans des réunions, appelées “Zoom bombing”, et faisant craindre de nombreux internautes pour la sécurité de leurs données. Des internautes mal intentionnés ont pu pirater des réunions en les bombardant d’images pornographiques ou d’incitations à la haine, à tel point que Zoom a été interdite dans certaines écoles américaines et institutions. De nombreux utilisateurs ont également reporté des problèmes au niveau de la vidéo et du chat. La plateforme américaine a cependant tout fait pour rapidement rassurer ses utilisateurs et a mis en place un  plan de 90 jours pour combler ses failles. 

Les solutions apportées par ZOOM 

Adaptation à un nouveau public

Vous en conviendrez, n’importe quelle application au monde, passant de 10 à 300 millions d’utilisateurs au monde en quelques mois, rencontrerait des difficultés face à une évolution si impressionnante.

 N’oublions pas enfin que Zoom était au départ une plateforme destinée à un réseau professionnel, avec un usage qui n’était pas forcément adapté au grand public, moins habitué à cette technologie et aux paramétrages. La plateforme a donc rapidement dû se modifier en simplifiant ses fonctionnalités et en incorporant des paramètres de sécurité automatiques. 

“Ça s’est concrétisé par le lancement de la nouvelle version 5.0, apportant des fonctionnalités de sécurité accessibles directement sur la plateforme en un seul clic. Auparavant, ces éléments existaient déjà sur Zoom, mais il fallait aller sur l’espace client et le paramétrer. Désormais, l’accès se fait via la plateforme pour plus de visibilité et d’accessibilité”,

déclare Loic Rousseau, directeur France de Zoom dans un entretien pour LeBigData.

Nul doute que Zoom a connu quelques bugs et failles, mais il semble cependant juste d’en reconnaître les raisons et surtout, la rapidité et la fiabilité des solutions apportées par l’entreprise en un temps record et face à une utilisation du site exponentielle. Aujourd’hui, Zoom a réussi à conserver sa place de leader de la visioconférence, grâce à une plateforme plus intuitive adaptée autant aux entreprises qu’aux particuliers. 

Vous pouvez des maintenant prendre contact avec nous